Syli national: Joie de courte durée, les joueurs tapent du poing sur la table !

0
517

Le prochain match du Syli national risque ne pas avoir lieu, les raisons sont liées à la suppression de primes de victoire en match amical par le ministère en charge des sports, l’herbergement qui semble moins requis, bref l’équipe n’apprécie pas les conditions du stage.

À en croire nos confrères de Foot224, l’équipe nationale de Guinée est en passe de ne pas jouer son prochain match face à la Gambie le 13 octobre. C’est une joie de courte durée, alors que le vestiaire du syli était en extase hier après sa brave victoire face au Cap-vert (2-1), ce matin l’équipe du syli national s’est fait entendre sur les conditions du stage au Portugal. D’abord c’est l’opposition à la suppression des primes de victoire en match amical par le ministère des sports après une CAN 2019 chaotique et la réduction considérable des primes maintenues. Que la prime de déplacement qui s’élève à 2000 USD est dorénavant prévue pour les rencontres amicales. L’autre pan de la situation au Portugal est la condition d’hébergement critiquée par la bande à Mady Camara. Dans les colonnes de nos confrères, quatre joueurs sont logés dans le même appartement soit deux dans une même chambre de lits séparés, peut on lire. Un fait qui a aussi irrité les joueurs en cette période de crise sanitaire où la distanciation sociale est de mise. Pour eux, cette situation a même occasionné la contamination de certains joueurs dont Naby Keita et François Kamano. À ceux-ci s’ajoutent les deux cas de blessures: Simon Falette et Yadi Bangoura.

En attendant la décrispation de la situation, la tenue du prochain match reste en interrogation et relance la problématique de la gestion de l’équipe nationale par le ministère des sports de la Culture et du Patrimoine historique et même de la Fédération Guinéenne de Football.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =