Connect with us

A LA UNE

Lucien Guilao sur la sanction contre le Milo « On n’a pas voulu porter un véritable coup de fouet à la carrière de cet entraineur »

Published

on

Le président de la Ligue guinéenne de football professionnel s’est exprimé sur les sanctions plutôt atténuantes contre Ismael Kaba. Pour Lucien Guilao, il fallait aussi protéger la carrière de l’entraineur.

Les sanctions contre le Milo sur les incidents qui ont éclatés à l’issue de la rencontre face à la Renaissance au stade de Kankan, ont été diversement appréciées par des observateurs du football guinéen. Dans une interview qu’il nous a accordées ce mercredi au siège de la LGFP, l’ancien international guinéen reconnait que ces sanctions ont été allégées au regard de la gravité des actes et selon lui « Au niveau de l’entraineur on a été tolérant. Normalement quand tu portes main sur un arbitre, minimum c’est deux ans. Mais on s’est remis dans le contexte guinéen, l’entraineur il est jeune, il a été meilleur entraineur. On n’a pas voulu porter un véritable coup de fouet à la carrière de cet entraineur », justifie t-il et se défend « Mais quand même 7 matchs (qu’il va rater) sur 13 qui restent, c’est la moitié du reste de la saison ».

En ce qui concerne les sanctions pécuniaires infligées au club, le président de la ligue répond « Sur le plan financier on ne peut pas faire plus. Ce sont les règlements qui le disent, c’est dans le code de disciplines. On ne peut pas faire plus, connaissant la capacité financière des clubs aujourd’hui. Ce sont les plus grosses amendes qu’il y a en ce moment en Guinée. On ne peut pas frapper le club du Milo pour une amende de 15 millions, sachant que la subvention est de 20 millions », explique Lucien avant de renchérir « Ce que nous savons, c’est que c’est la plus grosse sanction qui ait lieu ces dernières années ».

Pour rappel, le Milo est soumis au paiement de 10 millions gnf, pour le comportement antisportif, amende pour jet de projectile, mauvaise dispositions sécuritaires. Et suspension du stade pour quatre matchs à huis clos et suspensions de l’entraineur pour 7 matchs.

Advertisement

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LA UNE

Valence : Mouctar Diakhaby donne de ses nouvelles !

Published

on

C’est avec pleins d’espoirs dans les expressions que Mouctar Diakhaby a donné de ses nouvelles le lundi 27 mai 2024. Le Guinéen semble continuer parfaitement sa convalescence.

Blessé gravement au genou en cours de saison dans un match de Liga qui opposait Valence au Real Madrid, Mouctar Diakhaby se remet timidement, alors qu’il était précipitamment annoncé inapte pour la pratique du football. Après son opération du genou droit au mois de mars, le défenseur Guinéen suit son traitement. Et dans une courte vidéo lundi lors de l’émission Talents d’Afrique, l’axial du Syli national a donné de ses nouvelles avec beaucoup d’espoirs « Les médecins sont assez satisfaits, je suis content aussi. Il faut la patience, c’est une grosse blessure, on est en train de travailler à côté. J’alterne beaucoup entre la France et l’Espagne. Les médecins sont satisfaits et c’est l’essentiel », a t-il déclaré avec visage décontracté.

Continue Reading

A LA UNE

Guirassy, prochaine destination « On ne sait pas de quoi est fait demain »

Published

on

Plusieurs clubs européens lui font les yeux doux. La prochaine destination du Guinéen Serhou Yadaly Guirassy reste très attendue après sa saison XXL en Allemagne. Le joueur formé à Laval continue de maintenir le flou à ce sujet.

Continuera t-il ou pas avec Stuttgart la saison à venir ? la question est encore sans réponse. Encore lié avec le vice-champion de la Bundesliga, Serhou Guirassy n’a pas encore fait son choix ou du moins rien n’est officiel quand à son départ ou pas du VFB « On ne sait pas de quoi est fait demain. Aujourd’hui je suis sous contrat avec Stuttgart, on verra ce qui va se passer. C’est vrai qu’il y a une clause libératoire. (…) c’est difficile quand tout marche bien, il y a aussi des paliers à aller chercher, on verra bien », soutien t-il, lors de son passage ce lundi 27 mai 2024 sur le plateau de Canal.

Sollicité en Angleterre , en Bundesliga et en Italie, le Guinéen reconnait que la Premier League est le championnat que le charme le plus mais pour lui l’essentiel est de jouer là où il se sent le mieux « Si on pose la question, je vais dire l’Angleterre est le championnat que j’aime le plus. Tous les championnats sont excitants, l’Espagne c’est bien, l’Italie aussi. Il n’y a pas de préférence particulière. C’est où tu te sens bien », a indiqué Serhou Guirassy.

Advertisement
Continue Reading

A LA UNE

Amara Keita en grand rêveur « mon objectif est de rentrer avec le trophée de la CAN »

Published

on

Capitaine de l’équipe nationale scolaire des moins de 15 ans, Amara Keita place la barre haut et ambitionne de rentrer avec le trophée de la Coupe d’Afrique des nations.

La Guinée portée par son capitaine a terminé vice-championne de la CAN scolaire en Tanzanie. A sa descente d’avion, Amara Keita qui avait également entre ses mains son trophée du meilleur buteur du tournoi avec 3 buts en 4 matchs.

Le jeune capitaine regrette n’avoir pas touché au trophée final et reste serein pour la suite « L’objectif était de rentrer avec la Coupe. Dieu n’a pas voulu, on se retrouve à cette place. On ne se plaint pas, on va essayer de garder la performance pour continuer les entrainements. C’est le football, parfois on gagne, parfois on perd. (…) Seulement les petites erreurs, le gardien a pris un but bête où il était sorti complètement. En plus il y a des erreurs au sein de l’équipe mais avec le temps on va essayer de les corriger » . Sur un plan personnel, son objectif futur est de ramener le trophée de la CAN en Guinée « Mon objectif est de rentrer avec le trophée de la CAN », rêve t-il.

Advertisement
Continue Reading