Connect with us

A LA UNE

De Yorokoguia à Khorira, sur les pas de la FIFA … avec le DTN

Published

on

A plus de 53 Km de Conakry, la préfecture de Dubreka qui accueille les deux grands centres sportifs du pays ont reçu ce mardi, l’émissaire  de la FIFA, accompagné d’une délégation considérable de la feguifoot. Cette visite du Burkinabé Ousmane Savadogo, s’inscrit dans le cadre des programmes de développement de la FIFA pour les jeunes talents et sa présence en Guinée consiste aussi à l’installation du Directeur Technique National.

Du centre sportif de Yorokoguia Antonio Souaré, où l’émissaire de la FIFA a eu droit à une visite guidée des compartiments du centre ainsi qu’un échange avec quelques académiciens en situation de classe. L’instructeur Ousmane Savadogo a aussi été spectateur admirable des jeunes footballeurs sur un des airs de jeu du temple de l’académie Antonio Souaré. A l’issue de cette visite sur ses installations, le Secrétaire général du Horoya qui se réjouit de ce déplacement de la FIFA et de la feguifoot a déclaré « Cette visite de la FIFA nous encourage à bien faire, à parfaire et finir ce travail », affirme Kroutimi Mady Kaba.

Après l’étape de Yorokoguia, la délégation a parcouru plus de 9 Km pour mettre le cap sur Khorira où se situe le centre sportif de KPC. Là aussi, Ousmane Savadogo et la délégation de la feguifoot ont effectué une visite guidée des différents bâtiments (salles de classes, dortoir, réfectoire, buanderie, bâtiment médico-sportif, salle de musculation …). Et les hotes ont eu droit à une observation de séances d’entrainements des jeunes pensionnaires de l’académie KPC.

Après cette visite du moins méticuleuse, le DTR de la FIFA, se montre réconfortant de ce qu’il a vu sur les deux sites «Ce que je vois en Guinée c’est vraiment formidable, c’est un engagement très fort à travers les deux académies que j’ai visitées et à avec ces outils à terme, moi je suis convaincu que le football guinéen va rebondir et encore ç un niveau plus élevé que ça n’a été le cas par le passé. C’est vraiment impressionnant ce que j’ai vu ici. Ce sont des investissements très lourds et saluons tous ceux qui ont bien voulu dédié une bonne partie de leur fortune à ces projets structurants », se réjouit t-il et argue «Le crédo de la FIFA actuellement, c’est développer les talents pour donner à chaque  talent sa chance. Et lorsque cela est fait, on donne également la chance au football national de rayonner à l’échelle internationale (…) Pour se faire, la FIFA à lancer ce qu’on appelle le programme TDS (en anglais : programme de développement des talents), pour lequel la FIFA à réaliser une étude à l’échelle mondiale et à la suite de l’étude, la FIFA a dédié 200 millions de dollars pour accompagner toutes les fédérations qui s’engagent à fond pour le développement des talents. Accompagner les fédérations suppose également, que l’Etat et les opérateurs s’engagent aux cotés de la fédération pour le développement des talents ». Des recommandations seront faites à l’issue de ces visites avant de clôturer la journée par des projections et échanges fructueux entre les différentes parties, en présence de quelques entraineurs pour lesquels ces projections sont principalement destinées.

En plus de ces visites, Ousmane Savadogo a aussi pour mission, dans les jours à venir, procédé à l’installation de  Kanfory Lappé Bangoura dans ses fonctions de Directeur technique national « Il est venu pour prendre attache, d’abord avec le nouveau comité exécutif, mais aussi l’installation du directeur technique national que je suis et en même temps, visiter les académies élites et parmi ces académies, ce sont celle de Yorokoguia et de Khorira. La raison de cette visite, c’est pour voir comment nous entreprenons le développement du football. La DTN, c’est le développement du football de la base au sommet. Le football du coté amateur et le football d’élite. Pour réussir cela il faut former les formateurs, former les entraineurs … mettre en place un secrétariat pour s’occuper de la documentation, les mettre à jour et les archiver.  En plus de ces académies on va faire appel à d’autres académies pour discuter et voir comment organiser les compétitions afin de retrouver les résultats que nous avons connus dans les années 60 », explique Mohamed Kanfory Lappé.

Advertisement
Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LA UNE

Valence : Mouctar Diakhaby donne de ses nouvelles !

Published

on

C’est avec pleins d’espoirs dans les expressions que Mouctar Diakhaby a donné de ses nouvelles le lundi 27 mai 2024. Le Guinéen semble continuer parfaitement sa convalescence.

Blessé gravement au genou en cours de saison dans un match de Liga qui opposait Valence au Real Madrid, Mouctar Diakhaby se remet timidement, alors qu’il était précipitamment annoncé inapte pour la pratique du football. Après son opération du genou droit au mois de mars, le défenseur Guinéen suit son traitement. Et dans une courte vidéo lundi lors de l’émission Talents d’Afrique, l’axial du Syli national a donné de ses nouvelles avec beaucoup d’espoirs « Les médecins sont assez satisfaits, je suis content aussi. Il faut la patience, c’est une grosse blessure, on est en train de travailler à côté. J’alterne beaucoup entre la France et l’Espagne. Les médecins sont satisfaits et c’est l’essentiel », a t-il déclaré avec visage décontracté.

Continue Reading

A LA UNE

Guirassy, prochaine destination « On ne sait pas de quoi est fait demain »

Published

on

Plusieurs clubs européens lui font les yeux doux. La prochaine destination du Guinéen Serhou Yadaly Guirassy reste très attendue après sa saison XXL en Allemagne. Le joueur formé à Laval continue de maintenir le flou à ce sujet.

Continuera t-il ou pas avec Stuttgart la saison à venir ? la question est encore sans réponse. Encore lié avec le vice-champion de la Bundesliga, Serhou Guirassy n’a pas encore fait son choix ou du moins rien n’est officiel quand à son départ ou pas du VFB « On ne sait pas de quoi est fait demain. Aujourd’hui je suis sous contrat avec Stuttgart, on verra ce qui va se passer. C’est vrai qu’il y a une clause libératoire. (…) c’est difficile quand tout marche bien, il y a aussi des paliers à aller chercher, on verra bien », soutien t-il, lors de son passage ce lundi 27 mai 2024 sur le plateau de Canal.

Sollicité en Angleterre , en Bundesliga et en Italie, le Guinéen reconnait que la Premier League est le championnat que le charme le plus mais pour lui l’essentiel est de jouer là où il se sent le mieux « Si on pose la question, je vais dire l’Angleterre est le championnat que j’aime le plus. Tous les championnats sont excitants, l’Espagne c’est bien, l’Italie aussi. Il n’y a pas de préférence particulière. C’est où tu te sens bien », a indiqué Serhou Guirassy.

Advertisement
Continue Reading

A LA UNE

Amara Keita en grand rêveur « mon objectif est de rentrer avec le trophée de la CAN »

Published

on

Capitaine de l’équipe nationale scolaire des moins de 15 ans, Amara Keita place la barre haut et ambitionne de rentrer avec le trophée de la Coupe d’Afrique des nations.

La Guinée portée par son capitaine a terminé vice-championne de la CAN scolaire en Tanzanie. A sa descente d’avion, Amara Keita qui avait également entre ses mains son trophée du meilleur buteur du tournoi avec 3 buts en 4 matchs.

Le jeune capitaine regrette n’avoir pas touché au trophée final et reste serein pour la suite « L’objectif était de rentrer avec la Coupe. Dieu n’a pas voulu, on se retrouve à cette place. On ne se plaint pas, on va essayer de garder la performance pour continuer les entrainements. C’est le football, parfois on gagne, parfois on perd. (…) Seulement les petites erreurs, le gardien a pris un but bête où il était sorti complètement. En plus il y a des erreurs au sein de l’équipe mais avec le temps on va essayer de les corriger » . Sur un plan personnel, son objectif futur est de ramener le trophée de la CAN en Guinée « Mon objectif est de rentrer avec le trophée de la CAN », rêve t-il.

Advertisement
Continue Reading