Connect with us

A LA UNE

Lucien Guilao, président LGFP « le Horoya a demandé à recevoir à Yorokoguia »

Published

on

La Ligue Guinéenne de Football Professionnel fonce sur les préparatifs du coup d’envoi de la prochaine saison sportive. Le président du comité provisoire de la LGFP n’a pas manqué d’évoquer des soucis pour cette saison malgré des propositions.

Moins de trois semaines nous sépare de la date annoncée pour le démarrage du championnat national de ligue 1. Dans un entretien qu’il nous a accordé, Lucien Guilao revient sur les derniers points à date « Les clubs ont reçu les courriers, ils sont en train de choisir les terrains sur lesquels ils vont jouer. Le programme provisoire est fait, il manque un gros détail qu’on va régler. On va appeler les clubs au cours de laquelle on parlera de certaines choses », a t-il annoncé. Organisateurs et acteurs seront confrontés à des difficultés criardes de pelouse suffisantes pour les 14 clubs de ligue 1, déplore le président provisoire de la LGFP « Et cette saison qui démarre on connaîtra un gros problème d’infrastructures. Le stade du 28 septembre est en réfection, l’annexe est en réfection ».

À côté de cette difficulté, le Horoya AC pourrait être épargné de cette problématique. Car les rouge et blanc de Matam ont de fortes chances de recevoir ses rencontres domestiques sur ses propres installations, situées à Yorokoguia (Dubreka)
« Heureusement que le stade de Siguiri va finir en fin de saison et que le Horoya a demandé à recevoir à Yorokoguia. Ce qui est une bonne chose, mais après inspection, j’espère que la fédération va homologuer le stade ».

Advertisement
Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LA UNE

Transfert : Ibrahim Diakité caresse un rêve…

Published

on

Depuis maintenant 24heures, Ibrahim Diakité est joueur du Cercle Bruges. Le Guinéen a expliqué ses motivations en signant avec le club Belge et lancé ses objectifs avec le club.
Formé à Reims, le latéral droit de 20 ans a définitivement quitté la France.

Pour les quatre prochaines années, Diakité défendra les couleurs du Cercle Bruges. Après sa signature, l’ancien joueur de Lausanne-Ouchy a expliqué son choix «Je suis très content et j’ai hâte de commencer et prouver pourquoi on m’a pris. C’est une équipe qui aime faire confiance aux jeunes et les faire jouer. Directement quand on m’a dit ça, ça m’a plu. En plus le Cercle c’est une équipe qui joue les grosses alces du championnat, les qualifications européennes, ça m’a séduit et j’ai direct adhéré au projet », a-t-il argué lors de son interview avec la cellule de media du club. Avant de se replonger dans son souvenir lors de son passage en Jupiler Pro League sous forme de prêt avec KAS Eupen en 2023 « Je me rappelle quand on n’a joué contre le Cercle, c’est une équipe qui mettait beaucoup d’intensité qui jouait beaucoup vers l’avant. Franchement c’était dur de jouer contre Cercle. C’était important pour moi de trouver une stabilité, trouver un club qui va me faire confiance dans la durée, qui va beaucoup me faire progresser et d’enchainer les matchs. C’est ça qui va me faire plus progresser je pense », l’international Guinéen avec 8 sélections et une passe décisive.
En plus de son objectif de jouer le plus de matchs , le jeune joueur caresse le rêve de disputer les compétitions européennes « L’objectif c’est de jouer le plus de matchs possibles, jouer les meilleurs matchs parce que la Coupe d’Europe c’est quelque chose d’exceptionnel. Jouer la Coupe d’Europe à mon si jeune âge, franchement c’est quelque chose d’exceptionnel. J’espère qu’on va se qualifier et je vais tout donner pour la qualification », promet-il avec beaucoup d’enthousiaste.

Continue Reading

A LA UNE

Elim. CAN 2025 : La Guinée en compagnie de la RDC (tirage complet) !

Published

on

Le Syli national connait enfin ses adversaires pour les éliminatoires de la CAN 2025 au Maroc. La Guinée retrouve les Léopards de la RDC, qui avaient éliminé le syli lors de la dernière coupe d’Afrique.

Ce 4 juillet, la CAF a procédé au tirage au sort des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations Maroc 2025. En plus des chocs : Maroc-Gabon; Sénégal-Burkina Faso. Le groupe H prévoit une retrouvaille bouilleuse entre la Guinée et la RD Congo. Le syli national a été sorti en quart lors de la dernière édition par les Léopards. En plus des congolais, la Guinée retrouve deux adversaires qui étaient tous présents en Cote d’Ivoire.

Les 12 groupes :

Groupe A : Tunisie | Madagascar | Comores | Gambie

Advertisement

Groupe B : Maroc (pays organisateur) | Gabon | Centrafrique | Lesotho

Groupe C : Égypte | Cap-Vert | Mauritanie | Botswana

Groupe D : Nigeria | Bénin | Libye | Rwanda

Groupe E : Algérie | Guinée Équatoriale | Togo | Liberia

Groupe F : Ghana | Angola | Soudan | Niger

Advertisement

Groupe G : Côte d’Ivoire (tenant du titre) | Zambie | Sierra Leone | Tchad

Groupe H : République démocratique du Congo | Guinée | Tanzanie | Éthiopie

Groupe I : Mali | Mozambique | Guinée-Bissau | Eswatini

Groupe J : Cameroun | Namibie | Kenya | Zimbabwe

Groupe K : Afrique du Sud | Ouganda | Congo-Brazzaville | Soudan du Sud

Advertisement

Groupe L : Sénégal | Burkina Faso | Malawi | Burundi

Continue Reading

A LA UNE

Syli national : Bogola Haba envoie un message à la team à Kaba Diawara !

Published

on

 Profitant de la cérémonie qui a officiellement lancé le slogan « Paris, on arrive ! », le ministre guinéen des sports a lancé un message fort aux joueurs du syli national. Bogola Haba s’adressant aux athlètes présents à l’évènement en a saisi l’occasion pour faire une pierre d’une pierre deux coups à la team à Kaba Diawara.

Les athlètes Guinéens s’apprêtent à participer au plus grand événement sportif planétaire qui aura lieu à Paris (du 26 juillet au 11 août 2024). Le week-end dernier, alors qu’il présidait la cérémonie du slogan qui va accompagner la Guinée aux JO. Le ministre de la jeunesse et des sports faisant allusion à des histoires de primes avec l’équipe nationale senior lors des compétitions et même à l’occasion des matchs de qualifications. Il y a moins d’un mois les coéquipiers de Amadou Diawara ont ralenti les entrainements après la victoire face à l’Algérie pour une histoire de primes avant de s’incliner face au Mozambique, créant un émoi. S’adressant aux différents athlètes, Keamou Bogola Haba promet aux athlètes qui vont représenter le pays aux JO « Nous prenons l’engagement de nous battre pour que nos athlètes soient présents aux JO. Nous nous battrons aussi pour que les primes soient payées parce qu’il y a un accord qui le prévoit ainsi ». Avant de lancer de régler son compte avec le Syli sénior profitant de cette communication devant les équipes olympiques en présence de Kaba Diawara « Mais qu’aucun athlète ne dise qu’il ne s’entraîne pas parce qu’il n’a pas sa prime« , a t-il tenu avec fermeté. Propos décryptés par Africasport.

Continue Reading